La domination masculine en milieu hospitalier, par Frédérique Herbigaux.

« …Les patients mâles s’efforcent en tous points de correspondre au schéma de la virilité classique, surtout qu’ils doivent affirmer leur identité mortifiée. La virilité est donc tout ce qu‘il leur reste et ils le revendiquent clairement. D’abord de proie, car à tout moment, et dans les espaces, même les plus publics (ou privés),les hommes sont là pour vous rappeler votre condition d’objet sexuel. Remarques sur les vêtements, sur votre corps, harcèlement sexuel constant (parfois même envers les infirmières). Dégoûtée au plus haut point, nous allâmes nous en plaindre aux infirmières. Pour toute réponse nous obtînmes „c’est sa pathologie, il faut le supporter comme cela“. Alors que les femmes, bien sûr, doivent contrôler leurs émotions ou pathologies, les hommes, sont, les pauvres, soumis à leurs incontrôlables pulsions naturelles…. »